Werkeingaben >

Let there be life

En partie documentaire, cette série photo explore autant mon sentiment d'absence que d'enfermement pendant le semi-confinement. Claustrophobe, de travailler dans un rayon relativement réduit me pousse à m'attarder sur chaque détail que je vois dans les rues. De faire attention à chaque objet délaissé, mais également de jouer avec les prétextes. Un simple grillage, par exemple, prend tout un autre sens. Mon appareil photo m'a aidé à trouver une certaine stabilité durant cette période incertaine.

2020
Gregory Collavini

Zum Vergrössern klicken

Veuillez trouver la série complète sous ce lien dropbox: https://www.dropbox.com/sh/mskw9m6svds6p5k/AADJWwpqKdTCAWrfrixeVwuwa?dl=0

Kunstwerk(e)

Let there be life (2020)
Collavini Gregory
Foto
En partie documentaire, cette série photo explore autant mon sentiment d'absence que d'enfermement pendant le semi-confinement. Claustrophobe, de travailler dans un rayon relativement réduit me pousse à m'attarder sur chaque détail que je vois dans les rues. De faire attention à chaque objet délaissé, mais également de jouer avec les prétextes. Un simple grillage, par exemple, prend tout un autre sens. Mon appareil photo m'a aidé à trouver une certaine stabilité durant cette période incertaine.

Veuillez trouver la série complète sous ce lien dropbox: https://www.dropbox.com/sh/mskw9m6svds6p5k/AADJWwpqKdTCAWrfrixeVwuwa?dl=0
Nikon D850, Fujifilm X100V
Digital photography
80 cm

Zum Vergrössern klicken

© 2020 Visarte Schweiz und die zukunft kuratieren | AGB | corona-call@visarte.ch