Werkeingaben >

Back to the Human Size

La pandémie du Covid-19 est riche en enseignements. Parmi ceux-ci figurent en particulier la fragilité des grands systèmes qui régissent quasiment toute l’activité socio-économique et qui rendent l’être humain extrêmement dépendant. La lutte contre le virus a révélé l’efficacité et la souplesse des petites structures en matière de soins, de solidarité, de consommation. Elle a montré la nécessité de revenir vers des structures à taille humaine. Le rôle de l’artiste est désormais de montrer les pistes et d’accompagner ce changement. Le tryptique «Back to the Human Size» montre la situation avant la crise avec des grandes structures qui dominent les petites (tableau. 1), la crise symbolisée par une représentation interprétée des affiches fédérales expliquant les mesures de protection (tab. 2), et la situation vers laquelle il faudrait se diriger, caractérisée par des petites structures qui collaborent, sans être dirigées par des grands groupes ou des grandes organisations (tab. 3).

2020
Miroslaw Halaba


Zum Vergrössern klicken
49 expositions, dont 25 individuelles, présentées dans le Seeland, à Bienne, dans le Jura bernois et dans les cantons de Neuchâtel et du Jura.
Illustration du programme annuel 2018/19 des Lundis des mots, Neuchâtel
2018: installation de 14 tableaux thématiques sur le parcours des visiteurs de la sucrerie d'Aarberg
2019: réalisation de 40 tableaux devant le public sur la place de la Gare de Bienne durant la "Robert Walser - Sculpture"

L'oeuvre est un tryptique symbolisant: 1. la situation avant la crise (les petites structures sont dominées par des grandes); 2. l'affiche fédérale décrivant les mesures de protection à prendre (symbole de la pandémie); 3. la situation vers laquelle il conviendrait de se diriger (des petites structures souples qui collaborent).

Kunstwerk(e)

Back to the Human Size (2020)
Halaba Miroslaw
Malerei
La pandémie du Covid-19 est riche en enseignements. Parmi ceux-ci figurent en particulier la fragilité des grands systèmes qui régissent quasiment toute l’activité socio-économique et qui rendent l’être humain extrêmement dépendant. La lutte contre le virus a révélé l’efficacité et la souplesse des petites structures en matière de soins, de solidarité, de consommation. Elle a montré la nécessité de revenir vers des structures à taille humaine. Le rôle de l’artiste est désormais de montrer les pistes et d’accompagner ce changement. Le tryptique «Back to the Human Size» montre la situation avant la crise avec des grandes structures qui dominent les petites (tableau 1), la crise symbolisée par une représentation interprétée des affiches fédérales expliquant les mesures de protection (tab. 2), et la situation vers laquelle il faudrait se diriger, caractérisée par des petites structures qui collaborent,mais sans être dirigées par des grands groupes ou des grandes organisations (tab. 3).
3 plaques MDF et peinture acrylique
Peinture
15,6 kg (3 x 5,2 kg)
90 cm x 110 cm (3 fois)

Zum Vergrössern klicken

© 2020 Visarte Schweiz und die zukunft kuratieren | AGB | corona-call@visarte.ch